Les images insoutenables de l’interpellation de George Floyd par des policiers américains sont venues raviver la question du racisme, avec notamment l’amplification internationale du mouvement «  Black lives matter ». Les protagonistes qui se combattent sur la question du racisme policier sur les plateaux télévisés parlent des « Noirs », reprenant ainsi cette catégorisation qui peut être raciale (affirmation de différences constitutives d’une population) et pas forcément raciste (dévalorisation de ces différences réelles ou imaginaires).  D’autres évoquent « le racisme anti-blanc », à quoi leur est opposée la notion de « privilège blanc ». Comment déconstruire des préjudices subis en raison d’un préjugé racial sans pour autant entériner des catégories raciales que l’on veut justement combattre ? Sans légitimer l’existence d’une différence surdéterminante, qui réduirait l’individu en question à une seule de ses références ? Le bannissement de la catégorie de « race » n’a malheureusement pas suffi à bannir le racisme. Assisterait-on, comme certains l’annoncent, à une lutte des races qui remplacerait la lutte des classes ? 

Il s’agit de sortir du choix binaire : réduire le racisme à une question sociale qui mettrait de côté l’histoire qui a produit des hiérarchies sociales liées à la racialisation des rapports humains…. Ou réduire le racisme à une question raciale qui mettrait de côté les rapports économiques de pouvoir qui ont permis de construire un ordre social fondé sur une hiérarchie raciale. Il s’agit aussi de remonter aux fondements historiques du racisme anti-noir qui a la spécificité d’être lié à l’esclavage et de maîtriser la manière dont la rhétorique raciste a glissé du scientifique au culturel, afin de mieux le détecter et le combattre. 

  • DURÉE : 1 journée (6h30) 

  • HORAIRES : 09h30 - 12h30 

                            14h00 - 17h00 

  • LIEU 

    • En présentiel (en clientèle)

    • En distanciel (classe ZOOM) 

  • PÉDAGOGIE

Le formateur mobilise des séquences d’exposés, de débats, de supports multimédias et de mises en situation / analyses de cas pratiques afin de transmettre des connaissances ancrées dans les besoins quotidiens opérationnels.

  • COMPÉTENCES TRAVAILLÉES : 

    • ANALYTIQUES

    • RÉFLEXIVES

    • STRATÉGIQUES

    • PRATIQUES

  • PUBLIC :

    • Directeurs,

    • Managers,

    • Chefs d'équipe / service

    • Fonctions RH,

    • Relations sociales,

    • Sécurité / Sûreté

  •   Secteurs privé et public

    

  • PRÉ-REQUIS :

    • Aucun

    • Niveau 1

UN BESOIN SPÉCIFIQUE ?

Nos formations sont référencées sur Datadock - 

Organisme de formation enregistré auprès de la 

DIRECCTE des Hauts-de-France n° 3259098965